Home

Fond d’écran

 

Il est habituel pour voir une exposition de franchir le seuil d’une porte, d’entrer dans un lieu et découvrir le travail d’un artiste. Entre deux expositions, le lieu s’éteint et tombe en état de veille, il est dans l’attente d’être activé de nouveau : ouvert au public. Fond d’écran est une exposition qui intervient dans cet interstice. Elle est connexe au cycle d’expositions qui se joue dans le lieu mais établit ses propres règles.

Le temps d’un accrochage ou d’un décrochage, Fond d’écran investit la vitrine du lieu en y présentant le travail vidéo d’un ou plusieurs artistes invités. Une exposition Fond d’écran se découpe en deux, trois ou quatre volets, chacun d’eux équivalant à un interstice et à la vidéo d’un artiste. Fond d’écran propose une thématique qui lui est propre mais choisie de manière à répondre à la programmation in situ.
Toutes muettes, les vidéos ont en commun la contemplation, pivot central de Fond d’écran. Les œuvres mettent en scène des images où le regard a la possibilité de s’installer, notamment par l’utilisation du plan séquence.
De la tombée du jour jusqu’à minuit, les œuvres sont projetées de l’intérieur du lieu vers l’extérieur, visibles uniquement depuis la rue. Ce dispositif fait du pignon sur rue l’espace où se matérialise l’œuvre, mettant simultanément le lieu en prise directe avec son environnement et l’œuvre en interaction avec l’espace public. Ainsi la vitrine n’est plus ce qui sépare l’intérieur et l’extérieur mais au contraire, ce qui les relie.

Fond d’écran fonctionne comme une lanterne magique au détour d’une rue provoquant au hasard la rencontre avec le passant non averti qui en s’arrêtant devient spectateur. Douces apparitions dans l’espace urbain, les vidéos ne s’imposent pas par une présence tonitruante ou autoritaire. Elles laissent au chaland l’espace de les ignorer ou de les accepter. Fond d’écran propose une respiration, un écoulement du temps en aparté à celui de la rue.

Pour la première exposition de Fond d’écran, LEVD confie la programmation à Mickaël Roy, curateur et critique d’art indépendant qui invite l’artiste Nelly Massera.

Lieu d’exposition en voie de déplacement (LEVD)

———————————————————————————————————————————————————

Fond d’écran #1

Le Flyer – (Graphisme / Manon Rousseau)

 

Nelly Massera

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>